• Thank you

    2001, Londres, l’ennui au bureau, l’hiver, mon chef passait ses mois à s’engueuler avec son mec au téléphone et il oubliait souvent que la fonction haut parleur était enclenchée, ou alors il s’en fichait. A l’étage il y avait ce garçon, il me plaisait et il me snobait. Il faisait les « a » d’une façon tordue. J’avais trouvé ça cool cette façon d’écrire les a. J’ai commencé à faire des pages de a pour tuer le temps et j’ai fini par former mes a comme lui, encore aujourd'hui.

     

    Dans l’atelier, Dido passait à la radio en boucle, un coup la version d’Eminem, un coup l’originale.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :