•  

    Un temps de sandwiches préparés pour le goûter à la plage, jamais avant 16h : le soleil tape, mais restons longtemps, quand la mer pas aquamarine commencerait presque à faire des vagues comme à l'océan où l'on ne va pas,

    Les touristes sont partis il ne reste que les camping cars des hollandais cul-nus ; deux morceaux de pain chacun, avec les baguettes décongelées de la supérette bleue du camping, un à la confiture et un au chocolat dans du papier alu tout au fond du panier en osier, c’est qu’on était nombreux, les sœurs, les cousins, les cousins des cousins et les enfants de la DDASS.

    Plus tard dans la soirée, après les douches aux bacs étouffés de sable, on fait la queue devant la cabine téléphonique déjà à cartes pour appeler Dieu sait qui, avant le spectacle du sosie Audois de Claude François; les parasols Tropico et leurs franges en plastique si dissipées sous la tramontane ne se doutaient pas qu'ils ne passeraient pas le bicentenaire. 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • J’étais allée à Milan en 2007 (tu sais quand j’étais jeune) pour faire du shopping avec une copine, et on s’était retrouvées en robes chics à écouter la Traviata à la Scala, c’était un bon week-end.

     

    Cette fois-ci, je n’avais guère plus de projets qu’avoir chaud et manger (j’adore manger).

     

    La Scala est fermée au mois d’août (comme les ¾ des magasins et restaurants de Milan, sache-le touriste), je voulais aller voir la Cène de Da Vinci qui est exposée à l’église Santa Maria delle Grazie. mais alors accroche toi pour avoir des tickets (qui sont à 40€ par personne quand même), du coup je me suis mis en tête de faire pas grand-chose.

     

    J’ai séjourné à l’hotel UNA qui est bien mais pas top

     

    Il était très très bien placé entre le centre Duomo et le quartier Brera, tu peux tout faire à pied.

     

    La chambre était grande, moderne, clean.

     

    En revanche l’internet est payant : 3€ la demi-heure

     

    (je vous laisse un moment pour rigoler).

     

     

    Sachant que j’ai payé dans les 250€ pour 2 nuits, je trouve que c’est gravos abusé les ritals.

     

     

    Mais tu peux te consoler avec le Rovello 18, qui n’est pas loin.

     

    La vérité j’ai cru crever en bouffant tellement c’était délicieux.

    C’était tellement bon que j’ai même pas fait de photos de la bouffe, t’imagine ! Pourtant j’ai instagram maintenant !

     

    Puis je me suis promenée vers le Duomo, il faisait chaud (il n’y a rien de meilleur que la nuit chaude) (à part peut être des pâtes au pecorino).

     

    Le bon ami a mangé une glace, moi je voulais garder le gout de mes pâtes au pecorino dans la bouche pour m’endormir.

     

    Au pays de-gue de Castille
    Il y avait te-gue d'un garçon

    (ah non)

     

     

    Samedi matin, je suis allée au marché aux puces, c’est près du quartier Navigli qui est un cool coin avec des beaux canaux paisibles

     

    Ohh des canaux paisibles

     

     

    J'ai fait également du shopping au centre, à la Rinascente sorte de Corte Inglés/Galeries Lafayettes locales

     

    J'ai acheté un super joli renard à grosse queue (oui) des lampions et tout plein de conneries du genre dans leur sous-sol déco.

     

    Il y avait aussi une boutique "& Other Stories" et comme on a pas ça chez nous en RDA j'ai acheté des pulls même s'il faisait 35° on sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

     

     

    J’ai encore très bien mangé à la Trattoria « Torre de Pisa » dans une petite rue toujours dans le quartier Brera

     

    Des spaghetti jaune fluo merveilleux

    (là j’ai eu LA PRESENCE D’ESPRIT de faire une photo pourrie)

     

    Comme dessert une glace divine à la gelateria Toldo qui est tout près

     

    Le soir j’ai rejoint Julie-hi-hi et une amie et nous avons mangé au Convivium

     

    C’était joli, c’était bon, c’était une bonne soirée que nous avons terminé par une bonne glace avant de se faire bouffer à notre tour par les  moustique

     

     

     

     

     

     

     

    Bref, j’ai bien mangé à Milan et il faisait chaud, c’était très réussi et je n’ai pas été ronchon (je crois).


    1 commentaire
  •  

    Depuis que j'ai vu ce film, j'ai envie d'avoir une copine.


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     


    votre commentaire
  • J'adore blow up, c'est ce que j'aimerais faire dans la vie, regarder des films et raconter le Cinéma dans de courtes vidéos.

     

     

     

     

    En essayant de ne pas regarder celle-ci sur Patrick Dewaere 150 fois, j'ai néanmoins remarqué à partir 3:23... c'est qui le mec de gauche qui danse?

     

    C'est Alain Chabat.

     

    Bien vu l'aveugle.


    1 commentaire