• En ce temps là, vivaient les vidéoclubs

    Hier, après le concert, je marchais dans la rue et dans la nuit, la nuit fraîche qui exhalait les odeurs du malgré-tout-printemps. Je me suis dit que c'était bien, que j'étais en France, parce que ça sentait bon quand je marchais dans la nuit dans la rue. Le Luxembourg est un pays sans odeur.

     

     la_boum_2,0 pierrot-le-fou lcompartiment tueur

     

    affiche_Femme_d_a_cote_1981_2 LA%20PROMESSE%20de%20Jean%20Pierre%20et%20Luc%20DARDENNE daryl,0

    Beaucoup de vieilles choses cette semaine. D.A.R.Y.L. est un film que j'avais envie de revoir depuis très longtemps, ce qui vient d'être rendu possible par la magie du p2p.

     

    Quand j'étais enfant, un ami de ma mère avait un vidéoclub, on allait souvent y louer des cassettes, ma mère papotait, je trainais au milieu de murs de jacquettes. Plus tard, un de mes premiers job d'été a été dans ce vidéoclub, c'était en banlieue de Toulouse, les journées étaient longues, et j'ai pu regarder derrière le comptoir toutes ces vidéos dont les jacquettes m'avaient intriguée et étaient restées dans un coin de ma tête.

     

    D.A.R.Y.L. c'est l'histoire d'un petit garçon qui est en fait un robot, mais qui finit par développer des émotions. L'histoire est banale, les ficelles sont grosses comme ma bite, mais il y a une scène où il joue à Burnin Runner qui fait battre ton petit coeur d'enfant des années 80 (oh d'ailleurs). Pour la petite histoire c'est le même acteur que dans l'Histoire sans fin.

     

    Compartiment Tueur, c'est un bouquin de Sébastien Japrisot (l'auteur de l'Eté Meutrier entre autres) qui a été adapté en film par Costa-Gavras. C'est un polar bien sûr, mais pas le meilleur de Japrisot. Cependant, je ne sais pas comment je suis passée à côté jusque là, avec le nombre d'acteurs que j'aime d'amour ayant un rôle dans ce film: Jacques Perrin, Michel Piccoli, Yves Montand, Simone Signoret ET Catherine Allégret (wesh la famille), Pierre Mondy, Jean-Louis Trintignan, mais aussi dans la figuration Daniel Gélin, Bernadette Lafont, Claude Berri,...

     

    Je ne suis pas une très bonne critique de film même si j'en regarde beaucoup, je n'aime qu'à raconter ce à quoi ils m'ont fait songer.


  • Commentaires

    1
    quinqua
    Dimanche 6 Mai 2012 à 09:27
    ...
    le coup de la ficelle m'a fait exploser de rire ! bon c'est pas le tout je vais aller voter !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :